[Un souvenir du présent]

Projet de Préface à Choses seulement faites pour qu’on les regarde

Ce livre est « montage », un assemblage articulé/désarticulé en une suite d’unités en apparence séparées et disjointes. La composition est celle d’une partition. Les unités ne sont pas de purs énoncés. Ce sont des vues ou des points de vue, pour ainsi dire des figures. Ces figures n’expriment pas ce que l’on connaît déjà. L’enchaînement des vues et des points de vue indique une volonté de rupture, une mise à l’écart de toute prévisibilité. Les transitions et les liens ne sont pas indiqués. L’inachèvement pourrait être le moteur. L’écriture discontinue s’oppose au discours plein : celui qui entendrait tout expliquer et tout dire. Ce livre refuse toute linéarité et toute univocité. L’écriture discontinue n’a pas pour objet de restituer une logique à la complexité des images et des mots, un ordre au désordre du monde : elle constitue un rejet de l’éloquence. L’écriture discontinue suggère que la réalité, voire la vérité, ne s’approchent sinon ne s’atteignent qu’à travers le paradoxe et l’objection. Au-delà de l’isolement de chaque unité par des blancs sur la page, l’écriture discontinue forme un tout. Certaines unités ont été des prélevés dans des ouvrages disparus ; elles s’affrontent à d’autres réputées plus récentes. S’exerce dans ce livre une volonté délibérée de mélange : alliage, alliance, association, combinaison, aussi bien que brassage, métissage, melting-pot ; ou encore, dans la tradition du XIX° siècle littéraire : miscellanées, variétés. On passe sans drame et sans heurts du coq à l’âne : à un extrait de récit succède un fragment de biographie ou de théorie. Il s’agit au demeurant de voir ce qu’on lit et de lire ce qu’on regarde. D’avoir lu et vu, le lecteur pourrait se souvenir de quelque chose, de quelque chose d’un présent. « Le souvenir, selon Bergson, ne nous représente pas quelque chose qui a été, mais simplement quelque chose qui est ; c’est un souvenir du présent. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s