[Entretien avec Olivier Filippi]

Olivier Fiippi, vue d’atelier « L’abstraction, écrit Hugo Pernet dans un texte qu’il consacre à ton travail, est une langue qui revient du monde vers le tableau. » Selon cette élégante formulation, les motifs sinon les sujets seraient déjà présents — en attente d’être prélevés — dans le monde. Dans la pratique, ton dispositif de travail fonctionne-t-il […]