[de (et dans) l’écart du temps qui passe]

Impossible d’appréhender la page autrement que comme un espace ultime, précédant la manifestation d’un arrêt. L’espace se referme. Le livre ne répond pas. Parce le livre ne répond pas, s’écrivant d’une question sans réponse, écrire un autre livre devient nécessaire. Sans doute est-ce pour cette raison qu’il y a du temps entre les livres. Le […]

[Christian Tarting* : Alain Coulange, « Une raison de plus d’aller en enfer », Flammarion, 1985]

Écrire : peut-on sortir de ce geste de l’enfance ? Et même : l’écriture est-elle concevable hors d’un jeu terrible de préservation qui n’est pas tant celui de la mémoire, la soif d’une hypothétique continuité du sujet que l’affirmation — presque enragée — de cette ouverture, brève et fragile, signée par l’état d’enfance, dans son […]

[L’écart du temps qui passe]

Impossible d’appréhender la page autrement que comme un espace ultime précédant la manifestation d’un arrêt. L’espace se referme. Le livre ne répond pas. Parce le livre ne répond pas, s’écrivant d’une question sans réponse, écrire un autre livre devient nécessaire. Sans doute est-ce pour cette raison qu’il y a du temps entre les livres. Le […]

[Aller au tableau]

Bien sûr qu’il faut aller au tableau et l’écrire, le livre. Aller au tableau tel un peintre, et le faire, faire être le livre. Bien sûr qu’on ne voit rien si l’on ne conçoit pas que le livre fut exécuté. Que son exécution fut physique. Qu’il y eu un engagement de qui écrit avec ses […]

[Ne pas écrire]

Nous n’aurions la connaissance de quelque chose, de l’écriture notamment, que pour autant que nous en aurions la pratique. Est-il besoin de pratiquer la destruction pour la connaître ? La destruction n’est-elle pas toujours une pratique au détriment de (au détriment des corps, de leur vie…) ? La destruction ou ceux qui s’en approchent : […]

[L’objet du rêve]

Le livre est un livre que l’on n’écrit. Livre que l’on n’écrit est un livre auquel il rêve. Le livre auquel on rêve n’existe pas. C’est un objet : un objet de rêve. Le pire pour un rêve est parfois de se réaliser. On ne sait ce que pourrait être, si on l’écrivait, le dessein […]

[Ce qu’est un inventeur]

Il faut se souvenir de ce qu’est un inventeur et de ce qui fonde une invention. Inventer est trouver un objet perdu. Un livre, n’est-ce pas un objet perdu que l’on trouve ? L’inventeur ne renonce jamais, sachant que le don d’un ouvrage est toujours un abandon. Le « dernier livre », parce qu’il supplante […]