[Sophie Keledjian : Simplicité de la découpe et complexité du dessin]

Le format de ces dessins frappe au premier regard, de même la surface restreinte qu’ils occupent dans l’espace de la page. À l’époque médiévale, on les aurait classifiés comme « miniatures » (ces figures qui participent de l’art de jouer avec les échelles). Au demeurant, ils entretiennent un rapport étroit avec l’économie de la coupe, de la […]