[Deux lettres de Maurice Blanchot]

Le 13 février 1975

[…]
Je réfléchis à votre projet dont j’avais été averti par Alain Coulange. Je crois qu’il doit être conçu dans le plus grand esprit de liberté par rapport à moi ; il ne faut pas que ce travail apparaisse comme garanti ou certifié ou préparé en connivence avec un auteur. C’est ce que semblerait marquer la publication d’inédits. Nous retomberions dans le genre habituel, un peu mondain, un peu complaisant. D’ailleurs quelle est la différence entre ce qui est édité et ce qui ne l’est pas ? Tout, d’une certaine façon, peut redevenir inédit, cela dépend de la force du regard, de l’entraînement ou du décollement du savoir, de l’innovation citatrice et incitatrice. Je vous propose à ce sujet un petit fragment, précisément inédit : « Si la citation, dans sa force morcellaire, détruit par avance le texte auquel elle n’est pas seulement arrachée, mais qu’elle exalte jusqu’à n’être qu’arrachement, le fragment sans texte ni contexte est radicalement incitable. » C’est cette impossibilité qui remet tout en jeu.
Avec mes meilleures pensées.
Maurice Blanchot

*

Le 4 mai 1975

[…]
L’absence s’impose à moi plutôt que je ne la décide. Je voudrais qu’elle ne surprenne, qu’elle ne déçoive personne. Éditer est toujours plus difficile. Éditer sur mon nom est impossible. N’y voyez aucune marque d’indifférence ou, pis, de méfiance.
Si vous décidez que des écrits attestent une présence, je pense à nouveau à ceci : pourquoi, ls empruntant à ce qui fut déjà publié, mais peut-être reste non lu, ne pas choisir certains textes, les fragmenter, par cette fragmentation les exposer à un autre jour et, par le rapprochement de ces fragments différents, composer une figure, une absence de figure, espérons-le, inattendue.
Mais que cette suggestion vous laisse libre. Cette liberté m’importe avant tout.
Avec mes meilleurs souhaits.
Maurice Blanchot

___

Paru dans : revue Gramma n° 3/4, Lire Blanchot I, 4° trimestre 1975

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s